Georges Marchais contre le "wokisme"

Blast est très heureux de vous présenter ce premier épisode d'une série de portraits de politiques qui ont pavé de leurs idées et héritage, les chemins que nous empruntons encore aujourd'hui.

À la frontière entre histoire et politique Usul et OstPolitik reviennent (avec humour) pour ce premier opus sur la figure de George Marchais, ancien premier secrétaire du Parti communiste, plus connu pour sa gouaille télévisée que pour son action politique.

Et pour compte ! Quand il prend la tête du parti 4 ans après mai 68, celui ci était à 20%, Il laissera à 10 % 21 ans plus tard. Si le PCF se fait plutôt discret sur la figure de George Marchais, c'est peut être parce qu'à l'époque où il prit la tête du PCF, il fut comme une partie actuelle de la gauche, incapable de voir, et de comprendre, les évolutions de la société.

Bref, de raisonner... comme il a 40 ans. 

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)