La gauche s'effrite, Zemmour Piétine, Le Pen remonte

"La vraie primaire de la gauche, c’est le premier tour. Et pour l’instant, il n’y en a que deux qui peuvent prétendre le franchir : Mélenchon et Jadot. Anne Hidalgo, Fabien Roussel et les autres devraient se faire une raison." Macron qui assume ses déclarations, Christiane Taubira qui participe à la Primaire populaire, Valérie Pécresse qui se prend pour Sarkozy, Éric Zemmour qui n’a pas ses signatures et Marine Le Pen qui regagne du terrain. C’est le sommaire de la Guerre du trône numéro 10.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)