Rentrée parlementaire : la fièvre monte à l'Assemblée

"L’ambiance était électrique mardi à l’Assemblée où on a assisté à un incident de séance pendant les questions au gouvernement. Celle qui a ouvert les hostilité c’est Aurore Bergé, lorsqu'elle a évoqué, sans le nommer, Adrien Quatennens qui a reconnu avoir été violent avec sa femme." Au sommaire de la rentrée parlementaire : les affaires de violences sexistes et sexuelles en politique qui ont mis le feu à l'hémicycle, la présentation du texte sur la réforme de l’assurance et la proposition communiste de référendum sur les retraites.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)