Casa de papel : et si on braquait l'Etat et le système ?

"La Casa est certainement un moment qu’on pourrait qualifier de populisme de gauche. Elle fleure bon le pied de nez au système financier, elle vient en creux critiquer les courses effrénées aux équilibres monétaires, elle se met indéniablement dans les traces d’Occupy Wall Street. Et s’il suffisait de faire marcher la planche à billets pour sauver les écoles, les hôpitaux, les gens, le monde. Une relance massive de l’économie par un flot d’argent. Il suffirait que les politiques le décident. La Casa de Papel est une allégorie de la rébellion, une série éminemment politique, on l’aura compris."

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)