Violences et gaz lacrymo : le calvaire des réfugiés afghans

"Les gens qu’on voit ici, ils n’ont jamais été SDF, ils n’ont jamais eu à vivre dans les bois et là, ils arrivent en France le pays des droits de l’homme et ils se retrouvent à vivre dehors. Ce sont des gens qui sont relégués de plus en plus loin de Paris pour qu’on les oublie en fait pour qu’on les voit de moins en moins." Mercredi 6 juillet à l’appel des associations, des agents de l’ONU sont venus constater la situation des réfugiés afghans au parc de la Bergère à Bobigny. Ces derniers subissent des déplacements répétés et sont victimes de violences policières.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)