Réforme des retraites : les slogans de la colère

“Mettons le capitalisme à la retraite”, “La pauvreté augmente, les actionnaires encaissent” ou encore “Les médias du CAC40 porte-voix de Macron.” Près d’une trentaine de slogans que le photographe Serge D’ignazio a immortalisé et partagé sur son compte Flickr. Mi-artiste mi-photojournaliste, il a également collaboré avec Le Poing et Basta Mag, et revient cette fois pour mettre en avant la gronde contre la réforme des retraites à travers des images et des phrases chocs. Du jaune fluo au rose flachy, contouré en rouge ou au gros feutre noir sur fond blanc, ces slogans sont l’oeuvre de l’Atelier Louise Michel. Et comme l’indique le titre de cette galerie, cette production donne le pas en prévision des différents mouvements sociaux prévus ce 19 janvier. Un exercice auquel D’ignazio est habitué depuis 2016 et le mouvement contre la loi travail avant d’atteindre l’apogée de sa notoriété grâce aux manifestations des Gilets Jaunes.

À l'heure où nombre corps de métier entendent s’unir pour faire barrage à un Gouvernement qui compte porter l’âge de la retraite à 64 ans dès 2030, le message de la galerie Louise Michel semble clair. Or de question de travailler pour avoir à peine de quoi payer son tombeau et crever en paix. Un célèbre dicton italien affirme qu’il vaut “mieux vivre un jour comme un lion que cent comme un mouton”, en France on a désormais “boulot, caveau, asticot, c’est non !” 

Crédits photo/illustration en haut de page :
Adrien Colrat

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)