Photo de Djaffer  Ait Aoudia

Biographie

Né "en tant que grand reporter" les pieds dans la guerre civile, en Algérie, dans les années 90, Djaffer Ait Aoudia continue en France, à courir derrière les enfers de ce monde. Il couvre toutes les guerres de ces trois dernières décennies, celles du terrorisme, des frappes chirurgicales, les dégâts collatéraux, les putschs, les assassinats politiques. Afghanistan, Irak, Haiti, Colombie, Palestine, Ukraine…Partout où l’homme a décidé d’offrir le meilleur de sa haine, il l'a aimé dans sa complexité , l'a décrit et l'a détesté dans sa méchanceté. En presque trente ans de vadrouilles, infidèle, il pige pour toutes les rédactions, de Marianne à Arte en passant par Paris Match. Vingt documentaires et de multiples grands reportages et enquêtes plus tard, Djaffer décide de créer Le Correspondant, journal entièrement dédié au grand reportage et à l’enquête. Comme Blast, ce magazine est entièrement indépendant : plutôt tourné vers l’humain, l’universel, qui n’aime pas les coups bas politiques, qui veut fabriquer l’info, pas l’opinion. Il est à l’image de ceux qui le fabriquent : des pros qui ne se la pètent pas, plutôt grandes gueules, mais sincères et intègres.

  • Les articles