Lallement : le bilan de la honte

Didier Lallement, l'impopulaire préfet de Paris, vient de quitter ses fonctions. Symbole d’un tournant autoritaire, cible privilégiée des oppositions, ce haut fonctionnaire s’est en effet démarqué par son caractère ferme pour ne pas dire brutal mais aussi par une succession de polémiques. Gestion des Gilets jaunes, de la crise sanitaire, incidents du Stade de France et les petites phrases assassines, Blast vous propose un petit retour sur son parcours, avec en ligne de mire une question : De quoi Didier Lallement est-il le nom ?

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)