Hacking justice : l'affaire Assange vue de l'intérieur

"Il n’a commis aucun crime et il est accusé simplement par les États-Unis d’être un espion, d’avoir révélé des documents qu’il n’aurait pas dû révéler, d’avoir eu accès à des choses auxquelles il n’aurait pas dû avoir accès. Pour ça ils utilisent une loi, qui est une loi interne américaine qui normalement n’est pas extraterritoriale, qui est l’Espionnage Act une loi de 1917. Une loi créée à l’époque pour s'attaquer aux opposants à la guerre."

L’invité de ce Focus s’appelle Olivier Azam. Il est réalisateur de films documentaires, mais il est aussi le cofondateur des Mutins de Pangée, une coopérative de production audio et cinéma, et aussi une coopérative de distribution et d’édition de DVD. Il sort le film Hacking Justice en coffret livret et DVD. Le film est réalisé par deux espagnols : Clara López Rubio et Juan Pancorbo.

Il retrace leur parcours dans le monde entier pendant neuf ans pour suivre l’avocat de Julian Assange, l’espagnol Baltasar Garzón, dans sa défense du fondateur de Wikileaks.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)