Photo de Jean-Samuel Kriegk

Biographie

Passionné de cinéma, de littérature, de bande dessinée et de musique, Jean-Samuel Kriegk est entrepreneur et journaliste culturel. Auteur des livres Art Ludique (Sonatine) et L'art du manga (Palette), il écrit - en plus de Blast - pour le Huffington Post, Rockyrama, Les Arts Dessinés, Otomo et dBD. Il est aussi le fondateur de la société Tanuki, spécialisée dans le développement des entreprises culturelles et innovantes, et occupe le poste de Directeur des opérations et du développement de la plateforme de financement participatif KissKissBankBank.

  • Les articles
Repenser l’écologie avec Bruno Latour et Nikolaj Schultz
Les luttes d'hier sont toujours celles d'aujourd'hui
Toy : un album inédit pour célébrer les 75 ans de la naissance de David Bowie
Hommage à Bertrand Tavernier
Le western italien : deux films et un livre pour redécouvrir un cinéma populaire et révolté
Metallica, Iron Maiden & Guns N’ Roses : le retour en force du hard rock des années 1980
Redécouvrir la poésie de Jim Morrison cinquante ans après sa mort
“La solution pacifique” : histoire secrète d’une négociation historique en Nouvelle-Calédonie
Éric Zemmour et Édouard Drumont : quand l’histoire bégaie
Résurrection de la revue Métal Hurlant : quelles visions du futur en 2021 ?
Une rentrée en BD : le meilleur de la production indépendante en six albums
Merci Miles !  Dix recommandations discographiques pour célébrer les trente ans de la mort de Miles Davis
« La revanche des bouseux » : décryptage de la personnalité de François Ruffin, un député très secret
“Le Mandat”, un classique du cinéma africain pour raconter le Sénégal post-colonial
Rock’n’roll, genre et misogynie
Soy Cuba, le film cubano-soviétique qui a failli changer le visage du cinéma mondial
« Robinson à Pékin, journal d’un reporter en Chine » : un témoignage glaçant sur le massacre de Tian’anmen
Benedetta et Annette : deux grands films de Cannes déjà au cinéma, pour renouer avec les salles obscures.
Un monde où les intellectuels de gauche sont des cibles relève-t-il de la science-fiction ?
Petite histoire de la surveillance