Gouverner l'Assemblée : le casse tête pour Macron

Cette semaine, c'était la rentrée des classes à l’Assemblée nationale. Un hémicycle désormais sans majorité. Mardi, la Nupes a connu ses premiers remous. La bataille pour la présidence de la très stratégique commission des finances a commencé entre la gauche et l'extrême droite. Enfin mercredi soir Emmanuel Macron s'est adressé aux français. Il a renvoyé la responsabilité de la situation actuelle et les éventuels blocages sur les partis d'oppositions.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)