Les jardins d'Aubervilliers sacrifiés pour une piscine olympique

"Ce qu’il faut bien voir, ce que j’expliquais tout à l’heure, ce n’est pas une lutte isolée, c’est tout le temps la même logique de répression, la même logique de destruction du vivant, et la même logique de bétonisation." Vous en avez certainement entendu parler à la radio ou à la télé : ce sont ces jardins ouvriers situés à Aubervilliers dans le département de Seine-Saint-Denis. Les riverains y cultivent fruits et légumes depuis presque 100 ans. Et ces lopins de terre sont aujourd’hui menacés de destruction. Ils doivent être remplacés par une piscine d'entraînement et par un solarium pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Notre invité s’appelle Thibaud. Il est membre du collectif des jardins ouvriers d'Aubervilliers. Il va nous expliquer ce qu’il se passe et pourquoi il est important de préserver ces espaces. Il nous dira quels sont les recours encore possibles pour sauver ce qu’on appelle désormais des JAD, des Jardins à Défendre.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)