Le fascisme menace à nouveau l’Italie

Dimanche 25 septembre en Italie auront lieu des élections législatives anticipées, suite à la démission du Premier ministre Mario Draghi survenue cet été. D’après les derniers sondages, la coalition droite-extrême droite serait en passe de les remporter. Menée par Giorgia Meloni, cheffe du parti néofasciste Fratelli d’Italia, cette formation est allié à Silvio Berlusconi et Matteo Salvini. Dans un pays qui s’est construit en opposition au fascisme depuis la dictature de Benito Mussolini, ce scrutin fait craindre aux Italiens mais aussi aux pays voisins le retour de l’extrême droite au pouvoir. Quelles pourraient être les conséquences de son arrivée au pouvoir ? Qui est Giorgia Meloni ? Pourquoi l’Italie s’apprête à voter pour un parti néofasciste ? L’historien et spécialiste de l’Italie Marc Lazar est venu répondre à ces questions.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)