Nestlé, Ferrero: ouvriers sacrifiés, consommateurs en danger

Ces derniers mois de nombreux scandales sanitaires ont marqué l’actualité. Pizza Buitoni contenant la bactérie escherichia coli, Kinder à la salmonelle, ces intoxications ont vraisemblablement fait deux morts et conduit des dizaines d’enfants à l’hôpital. Mais lorsqu’on interroge les salariés de ces groupes agroalimentaires, ils nous expliquent que ces contaminations ne sont pas le fait du hasard, ou d’une erreur humaine mais la conséquence d’un système. Ces dernières années, les industriels ont mis en place les bonnes recettes du management néolibéral dans ces entreprises. Ce système, c’est celui tristement célèbre du “lean”. A la clé, des conditions de travail dégradées pour les salariés et des empoisonnements pour les consommateurs.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)