Twitter, guerre, Chine : Elon Musk, un acteur géopolitique majeur

Le 28 octobre dernier et après plusieurs mois de négociations, le milliardaire américain Elon Musk est devenu officiellement propriétaire du réseau social Twitter. En dépensant la modique somme de 44 milliards de dollars, l’homme le plus riche du monde souhaite aussi mettre en place un projet idéologique et politique: celui d’une liberté d’expression maximaliste et non-contrainte. A l’heure où les grandes plateformes numériques (et plus largement les grandes compagnies dites « Big Tech ») deviennent le théâtre du débat public, le rachat de Twitter par Elon Musk pose question. Par quoi est réellement motivé son projet de refonte de Twitter? Quelles conséquences cela pourrait-il engendrer? Dans quelle mesure les grandes infrastructures numériques participent-elles à la recomposition géopolitique du monde contemporain? Comment repenser nos institutions, en France et en Europe, pour réguler ces nouveaux acteurs hybrides? Asma Mhalla, spécialiste en géopolitique du numérique et enseignante à Sciences Po Paris et à l’école Polytechnique, nous aide à prendre de la hauteur sur l’actualité. Rapport de l’IRSEM sur les stratégies de désinformation chinoises : https://www.irsem.fr/rapport.html

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)