Une Justice et des médias forts avec les faibles, faibles avec les forts

Cette semaine, nous allons aborder plusieurs sujets, qui n’ont pas spécialement de rapport les uns avec les autres – encore que, sait-on jamais. Nous allons d’abord prendre quelques nouvelles de l’excellent Monsieur Ciotti, puis nous évoquerons les déclarations du préfet de police de Paris qui annonce une "baisse" de la "délinquance", et nous en profiterons pour nous livrer à une petite méditation sur ce que les pouvoirs publics et la presse et les médias veulent réprimer, et sur ce qu’ils tolèrent. Car tout se passe comme si les autorités répressives et la presse réactionnaire suivaient, dans la France de 2023, un double programme, consistant à se féliciter bruyamment de la moindre « baisse » - réelle ou supposée - de la "délinquance" des rues, tout en garantissant l’impunité de ceux qui, dans leurs bureaux et leurs salons, seraient éventuellement tentés – sait-on jamais – de s’affranchir des lois de la République. Nouvel épisode de Quelle époque formidable, la chronique politique de Sébastien Fontenelle, à retrouver tous les jeudis sur Blast !

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)