Bertrand Munch viré de l’ONF

Le conseil des ministres a annoncé ce mercredi le départ de Bertrand Munch. Un rapport cinglant dénonçait le comportement brutal du désormais ex-directeur général de l’Office national des forêts (ONF) vis-à-vis de ses collaborateurs.

Démis : comme Blast l’annonçait dès le 23 mars dernier, Bertrand Munch a été limogé ce mercredi matin en conseil des ministres. La décision, qui n’a pas fait l’objet de commentaires du gouvernement, est motivée par la maltraitance managériale que le directeur général de l’ONF était soupçonné de faire subir à ses collaborateurs.

Comme nous l’avons dévoilé dans une enquête publiée le 14 février 2022, suite à un courrier d’alerte du médecin du travail en charge du suivi des salariés du siège parisien de l’établissement public, le ministère de l’Agriculture avait ouvert une enquête sur les agissements de Bertrand Munch en novembre 2021. Arrivé en provenance de Matignon, où il dirigeait la DILA (la direction d’information légale et administrative, un service rattaché au Premier ministre), le préfet Munch avait été nommé à la tête de l’office en charge de la gestion des forêts françaises fin 2020. 

Bertrand Munch est le deuxième directeur général de l’ONF renvoyé pour maltraitance managériale : son prédécesseur Christian Dubreuil, nommé en 2015, avait été placé début 2020 en retraite d’office. Lui aussi, déjà, à cause de son comportement vis-à-vis des salariés du siège parisien.

Dossier /
Office national des forêts (ONF)

Retrouvez tous les articles associés.

Crédits photo/illustration en haut de page :
(c) Adrien Colrat

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)