Qatar connection : le déjeuner à l’Elysée où la coupe du monde a basculé

En France, on a un monarque républicain, il vit dans un palais : l’Élysée. Mais l’Élysée, désormais, c’est aussi un déjeuner qui obsède la justice et fait fantasmer toute la presse. Petit retour en arrière… Le 2 décembre 2010, à Zurich, la Fédération internationale de football (la FIFA) annonce que la Coupe du monde 2022 se tiendra au Qatar. A la surprise générale. Neuf jours plus tôt, un déjeuner s’est tenu à Paris sous les ors de la République française : au palais de... l’Élysée. Pour la justice, qui enquête sur les conditions d’attribution du mondial de foot, les deux évènements sont liés : le déjeuner de l’Élysée du 23 novembre 2010, en présence de Nicolas Sarkozy, Michel Platini et du prince héritier du Qatar, est le moment où tout a basculé. Mais les juges comme les journalistes français cherchent désespérément dans les archives un procès-verbal, établissant la nature exacte des discussions et échanges tenus ce jour-là. Blast a mis la main sur le compte-rendu qatari, un document secret mais officiel qui porte les signatures de Nicolas Sarkozy et du prince Tamin Al Thani, devenu émir du Qatar. Nous révélons sa teneur et ce qui s’est dit dans le secret du palais du président de la République française. C’est le cinquième épisode de notre série vidéo : Qatar connection, un déjeuner au menu…

Dossier /
Qatar connection - le Doc (série)

Retrouvez tous les articles associés.

Crédits photo/illustration en haut de page :
Blast, le souffle de l’info

Soutenez Blast, le souffle de l’info

Likez, partagez, commentez

Vous souhaitez nous alerter sur un sujet ? Vous avez des infos qui vous semblent mériter que la rédaction de Blast les analyse, pour éventuellement enquêter dessus ?
Cette adresse mail vous est ouverte : enquetes.blast@protonmail.com (voir les instructions)